PLUS DE 5000 PRODUITS COSMÉTIQUES OFFERTS

argenteuil.fr - France, 24/04/2013

Mercredi 24 avril, la société Multaler qui gère la marque de cosmétique Yon-Ka a fait don de plus de 5 000 produits à l’association ICCEME qui œuvre auprès des malades du cancer.

 

La société Muhlethaler, propriétaire de la marque de cosmétique hauts de gamme Yon-Ka a offert mercredi 24 avril un très beau cadeau à une association argenteuillaise.

 

Cette entreprise familiale créée en 1954 emploie près de 80 personnes sur son site argenteuillais, situé  dans la zone industrielle du Val d’Argent. . Elle y conçoit, fabrique, et distribue ses crèmes pour le corps et le visage conçues à base d’huiles essentielles.

 

Ayant décidé de modifier son packaging au début de l’année 2013, la société s’est retrouvée avec un stock important de produits.

 

« Plutôt que de les vendre à des soldeurs, on s’est dit pourquoi ne pas en faire profiter des hôpitaux ou des maisons de retraite ? », explique Catherine Muhlethaler, directrice générale de la société.

Par l’intermédiaire d’Argenteuil-Bezons l’agglomération, la société s’est mise en rapport avecl’association ICCEME (Interragir pour le corps, le cœur, l’esprit du malade du cancer et son entourage). Cette association créée en 2003 compte une douzaine de bénévoles. Parmi eux, cinq « visiteurs » qui viennent chacun deux heures par semaine écouter, faire la lecture ou parler avec les malades de l’hôpital Victor-Dupouy. A ceux-ci s’ajoute une socio-esthéticienne qui passe de chambre en chambre dans les différents services pour proposer gratuitement massages ou soins du visage. « L’objectif, c’est d’apporter un moment de détente et de bien-être aux patients », précise André Fabre, président de l’ICCEME.

 

La société Muhlethaler a ainsi fait don de plus de 5 000 produits à l’ICCEME. « C’est une association qui était juste à côté de chez nous. Si on peut aider certains malades à se sentir plus beaux, et mieux dans leur peau, alors franchissons le pas ! », confie Catherine Muhlethaler, qui reconnaît que c’est la première fois que Yon-Ka fait un don de cette valeur.

 

André Fabre, de son côté, se réjouit de ces produits « de haute qualité ». « Avec la chimiothérapie, la peau des malades ne peut supporter que des produits spécifiques.»

 

En plus d’utiliser les produits Yon-Ka lors des soins effectués par la socio-esthéticienne, l’association envisage de faire quelques paquets cadeaux  pour l’équipe soignante et les patients. En moyenne, 1000 malades du cancer de l’hôpital Victor-Dupouy, bénéficient chaque année des visites ou des soins de l’association ICCEME.