Avec Yon-Ka, un toit pour les abeilles

 

Un toit pour les abeilles

YON-KA S'ENGAGE POUR LA NATURE

Un pourcentage de la vente des Lotions Yon-Ka « Edition été 2017 par Fifi Mandirac » a été reversé à une organisation pour la protection des abeilles. Depuis quelques années, la population d’abeilles est en très forte diminution, avec une disparition totale sur certaines zones. Ce phénomène est très préoccupant en raison de l’importance écologique de l’abeille, en tant que pollinisatrice. Yon-Ka, qui doit tant à la nature et à l’univers végétal en particulier, a souhaité soutenir son action. Les dons permettront de financer sur 2 ans l’installation en Provence de 10 ruches, soit près de 400 000 abeilles ainsi que la plantation de champs de fleurs.

 

 

LE RUCHER DES GORGES DE DALUIS

Le rucher des Gorges de Daluis

L'exploitation bénéficie d'un label Bio et dispose d'une miellerie Bioclimatique construite en mélèze local, paille et terre, et à énergie "solaire thermique" située à 1300m d'altitude.

Philippe travaille majoritairement avec des abeilles locales dites "noires" très ancienne race d'abeilles et un peu d'abeilles italiennes de race ligustica de par sa proximité géographique.

Philippe passe l'hiver en Amérique Centrale où il essaie de développer une activité apicole avec les locaux.

Il s'intéresse particulièrement à l'apithérapie. 

Que se passe-t-il ce mois-ci sur le rucher YON-KA?


Que se passe-t-il dans la ruche ?

La période de mars est toujours cruciale et demande une vigilance accrue des  ruches et de ses locataires. Les premiers mois de l'année, janvier et février, l'activité est en berne, et la météo capricieuse, avec de fortes variations de températures.
C'est en mars que l'activité reprend doucement. Les abeilles, qui ont dû puiser dans leurs réserves durant la période de froid, quittent enfin leur ruche pour aller butiner les premières floraisons et récupérer les pollens et précieux nectars.
Si vous prêtez un peu attention à ce petit monde durant le mois de mars, vous observerez les abeilles butiner les plantes, les pattes chargées de pollens, qu'elles s'en vont  ramener à la ruche. En fin de mois, l'Equinoxe annonce le Printemps et avec lui le réveil réel de Dame Nature !

Zoom sur …
La Reine
C'est durant ce même mois, que la Reine accélère son rythme de ponte, avec près de 1000 œufs pondus chaque jour. Les nourrices quant à elles prennent le relais en élevant les premières générations d'abeilles.

De son côté, l'apiculteur …
Si le temps est clément, à la fin du mois de mars, l'apiculteur peut entamer la « visite de printemps ».  Il faut toutefois attendre que les températures se soient stabilisées entre 12 et 15° minimum pendant plusieurs jours avant d'ouvrir la ruche, car les couvains redoutent le froid.
Il  incombe alors à l'apiculteur de veiller à bien observer le comportement de ses abeilles. Cette visite lui donne des informations déterminantes sur la ruche et l'état de la colonie (surface de couvain, état de la reine, développement et taille de la colonie). Cette visite permet ainsi à l'apiculteur de constater le niveau de développement de sa ruche et d'agir si besoin !

Nota Bene
Avec la ponte de la reine, le varroa reprend son activité. Il s'agit d'un acarien parasite favorisant notamment le syndrome d'effondrement des colonies d'abeilles.  Ce minuscule parasite de 1.5mm, ressemblant à un crabe minuscule, est redouté par les apiculteurs.
Originaire d'Asie, il a été découvert en France dans les années 80. Il est maintenant présent dans toutes les ruches et représente un danger important pour l'abeille qu'il affaiblit ou contamine. Le Varroa vient en effet se greffer sur les abeilles, les larves et les nymphes qu'il pique pour en boire le sang (ou Hémolymphe).
Quel est le lien entre la ponte de la reine et le Développement du Varroa ? Les femelles varroa pondent directement dans les cellules occupées par des larves d'abeilles (nées des œufs pondus par la Reine).

Le Saviez – vous ?

Le volume de la ponte dépend des saisons et des récoltes de nectar et pollen, mais on estime qu'elle peut pondre au maximum 1500 à 2000 œufs par jour et jusqu'à 200 000 œufs par an.

Un peu de poésie … La citation du mois !
« La diligente abeille n'a pas de temps pour la tristesse. » William Blake